Aladin et la lampe merveilleuse – 1948 > synopsis et distribution

« Nos spectacles sont destinés aux enfants mais bien des adultes y prennent plaisir.
Notre devise, si je peux dire, est que rien n’est trop beau pour l’enfant.

C’est pourquoi nous cherchons à lui offrir des spectacles le plus parfait possible.
Amuser, distraire n’est pas notre seul but, nous voulons donner à ces petits le goût des belles choses, des belles couleurs, de la belle musique. Faire appel à leur imagination, en les transportant dans un monde irréel et merveilleux.

Je pense qu’aujourd’hui, la vie bruyante, réaliste et matérialiste les accapare de plus en plus. D’autre part, les distractions artistiques qui leur sont offertes sont rares.

La Marionnette doit apporter à nos enfants quelque chose de beau qui se grave dans leur mémoire et enrichisse leur personnalité. »

Marcelle Moynier

« Rien n’est trop beau pour l’enfant »

  • l
  • 2 sur 26
  • r